Feeds:
Articles
Commentaires

eat-truth-WEBMange la Vérité

Ceci est mon Corps

Ils ont des yeux pour voir, mais ne voient pas…

Ils ont des oreilles pour entendre, mais n’entendent pas…

Publicités

Parce que la magnifique croix de Tancrémont qui représente le « Christus Rex », le Christ Roi, nous attend, afin de régner sur nos cœurs, mais aussi sur nos sociétés abandonnées aux attaques du Malin!

Venez processionner le samedi 1er juin, à 16 heures, afin de Lui dire combien vous voulez qu’Il règne sur votre cœur, votre âme et votre esprit!

CHRIST~1 détail

Parce que Michael Voris est trop peu connu en Europe, voici une de ses dernières (excellentes) vidéos!

Cette année, pour des raisons indépendantes de notre volonté, Notre Seigneur ne sera pas honoré publiquement dans les rues de Liège, comme c’était le cas depuis maintenant trois ans. Heureusement, Il le sera à Tancrémont. Deo Gratias!

Rendez-vous donc le samedi 1er juin à 16 heures au Sanctuaire du Vieux Bon Dieu, pour une magnifique procession dans la campagne de Banneux!

Affiche_2013_print001

La procession se terminera aux alentours de 17 heures, permettant à ceux qui le désirent d’assister à la célébration de la Solennité de la Fête-Dieu, à l’église du Saint-Sacrement (Bld d’Avroy, 132 à Liège). Plus d’infos: http://eglisedusaintsacrementliege.hautetfort.com/

 

Chers amis,

La procession de la Fête-Dieu à Liège risque bien de ne pas avoir lieu cette année. C’est pourquoi nous vous demandons de priez afin que la situation se débloque rapidement.

Il est impensable que Notre Seigneur ne soit pas honorer publiquement dans les rues de Liège, ville du Saint-Sacrement. Alors, oremus!

adoration jeunes

 

Réservez déjà la date de la prochaine procession de la fête-Dieu à Liège

le Samedi 1er Juin 2013

La Solennité de la Fête-Dieu sera célébrée (selon le missel de 1962) le samedi 9 juin prochain à 16 heures, en l’église du Saint-Sacrement à Liège (Bd d’Avroy, 132), avec la participation de plusieurs prêtres diocésains et c’est le Chanoine Éric de Beukelaer, Doyen du Centre-Ville, qui assurera la prédication de cette messe. La Schola Cantorum de Roermond (Pays-Bas) dirigée par Cyriel Tonnaer, un ensemble vocal talentueux qui se produit notamment dans le cadre du célèbre Festival international de Chant grégorien de Watou. prêtera son concours à la cérémonie. A l’orgue Thomas du Saint-Sacrement: Gauthier Bernard.

0912.jpgComme l’an dernier, la procession du Saint-Sacrement se déroulera ensuite dans le quartier d’Avroy, avec le concours de la Schola Cantorum et de l’Harmonie du Royal Cercle Musical Saint-Georges de Montzen : départ de l’église du Saint-Sacrement vers 17h15. Itinéraire : Boulevard d’Avroy, Rue Sainte-Marie, Square Lejeune, Rue Louvrex, Rue Darchis et retour au Boulevard d’Avroy (pour la bénédiction finale à l’église du Saint-Sacrement). La fête est ouverte à tous. Ce n’est ni un simple spectacle, ni une parade folklorique mais la proclamation publique d’une bonne nouvelle : oui, sous ces humbles apparences du pain et du vin, Jésus a voulu demeurer vivant aujourd’hui encore dans et pour ce monde, tous les jours et jusqu’à la fin des temps.

Durant la procession, récitation du chapelet et chant de cantiques dont: Ave Maria de Lourdes; Chez nous soyez Reine; Christus Vincit; Loué soit à tout instant; Nous chanterons pour Toi, Seigneur; Sur la Belgique étends ta main bénie; Parle, commande, règne; etc.  

Cette célébration festive, aujourd’hui universelle, est née au diocèse de Liège en 1246, sous l’impulsion de 100_9377.JPGsainte Julienne de Cornillon et d’Ève de Saint-Martin. Elle fut étendue au monde entier en 1264 et la procession qui suit la messe instituée quelque cinquante ans plus tard (1318). À Liège, berceau de la fête, cette procession avait disparu dans les années 1970 mais, voici trois ans, un comité issu d’un groupe de jeunes a vu le jour pour la faire renaître au cœur de la Cité ardente, dans le quartier Avroy-Jardin botanique et propose, à tous les Liégeois et aux autres d’y participer à nouveau cette année, selon l’itinéraire susmentionné.

 

100_9465.JPG

Renseignements :

Tel. +32 (0)4.344.10.89 ou +32 (0) 4.223.54.11.

E-mail : sursumcorda@skynet.be.

Web : http://eglisedusaintsacrementliege.hautetfort.com

—————————————————————————————

Plain-chant pour un jeune musicien doué

procession de lafête-dieu 2012 à liègeGauthier Bernard, « un musicien pas comme les autres » : voilà comment les journaux sud presse en parlent sur leur site.

On pourra l’entendre le samedi 9 juin 2012 l’église du Saint-Sacrement à Liège où ce jeune organiste accompagnera notamment le kyriale grégorien dela Messe solennelle dela Fête-Dieu (16 heures) : un art qu’il pérennise aussi…

Né à Verviers en 1984, Gauthier à 10 ans lorsqu’il est attiré par le « roi des instruments », grâce à son grand-père paternel (organiste et compositeur). Lui, qui alors pianotait déjà, se lance dans la musique : l’orgue puis l’écriture, le basson, le carillon et le piano auprès de P. Wilwerth, A. Froidebise, J. Gilet, P. Uyttebrouck, A. Cremers, G. Westfald, J-C Michallek…

Second prix du concours Dexia en composition ainsi que 2 fois lauréat de L’Epreuve Nationale d’Interprétation au carillon (en France), il est premier basson de l’orchestre Jean-Noël Hamal ainsi que membre de l’orchestre Convivium et fréquemment dans l’orchestre de le Choeur universitaire de Liège.

Titulaire des orgues de Sainte Julienne à Verviers et du carillon dela Collégialede Huy, il s’y produit fréquemment en concert ainsi que sur d’autres instruments (l’église des Bénédictines à Liège, la cathédrale

Saints Michel et Gudule à Bruxelles, la salle philharmonique de Liège, l’église Saint Antoine à Verviers ou l’église Notre Dame du Finistère à Bruxelles). Il se perfectionne lors de stage à l’étranger auprès de P. Kerremans et F. Vaudray.

Le jeune musicien est marqué par des compositeurs comme Sweelinck, Bach, Franck, Tournemire ou Messiaen. Une rencontre importante dans sa vie d’artiste fut celle de Jean-Pierre Leguay, organiste à Notre-Dame de Paris, dans le cadre d’un travail d’analyse qu’il a réalisé.

Imprégné par la musique jusqu’au bout des ongles, Gauthier Bernard est avide de découvertes et de recherches sur des compositeurs connus ou non. Il se destine à l’enseignement, la composition et une vie de concertiste active.

 

La Schola Cantorum du Ward Instituut de Roermond

(Limbourg néérlandais)

procession de lafête-dieu 2012 à liègeVoici comment elle se présente elle-même, sur son propre site web : Les 30 membres de la Schola sont tous originaires des régions du Limbourg et du Brabant néérlandais. Chacun d’eux est plein d’enthousiasme pour le chant grégorien.

Tous les membres suivent de manière active les dernières recherches sémiologiques, ce qui fait que la conception dans l’exécution des chants témoigne des nouvelles pratiques mélodiques et rythmiques, tout en respectant les interprétations des anciens manuscrits médiévaux.

La Schola fut fondée en 1964 à l’initiative de Joseph LENNARDS, directeur de l’ancien Institut Ward. De 1979 à 2008 le chef de chœur fut M. Louis KREKELBERG, auquel a succédé aujourd‘hui.Cyriel TONNAER.

La Schola n’est liée à aucune aucune autorité communale ou paroisse. Son premier objectif la est de stimuler l ‘intérêt du public pour le chant grégorien, se combinant parfois à des chœurs à voix mixtes pour témoigner des rapports intimes entre chants religieux polyphoniques, trouvant leur base dans la plupart des cas dans le chant grégorien.La Scholaaime se présenter lors des grands festivals de musique religieuse, tel que celui de Watou en 2003. Elle a produit de nombreux et excellents disques de chant grégorien.